Les Questions et les Demandes

Votre nom:
Votre e-mail:
Votre message:
Le code de sécurité:
Incluez le code dans la fenêtre:

Elman Alibayli (Berlin)

Bonjour très cher Monsieur Ilham,
Je vous écris cette lettre très loin de l’Azerbaïdjan, depuis l’Allemagne. Jusqu’à présent, j’avais écrit plusieurs fois à l’adresse des sites dont vous étiez le dirigeant. Mais après votre dernier projet (www.azerbaijanphoto.com) j’ai décidé d’écrire à vous même. Car en voyant les photos de ce site, plus particulièrement les photos des lieux très chers où j’ai grandi, les photos de notre région et village, je suis devenu à la fois heureux et triste, parce que je suis sentimental. A ce moment-là, j’ai eu de tels sentiments que je ne peux pas les expliquer en mots.
Monsieur Ilham, je suis régulièrement votre travail. J’ai obtenu les informations nécessaires de votre site personnel sur votre biographie, sur le fait que vous êtes un écrivain affectif, savant et musulman. J’ai tiré une conclusion à la suite aux difficultés que j’avais vécu auparavant et c’est à peu près la même que votre opinion : « La vie n’est pas ce qu’elle semble être ». Je vous considère un peu plus proche, plus cher pour moi et j’essaye d’être plus honnête avec vous, de partager mes pensées justement parce qu’on pense de même manière malgré la différence d’âge qu’on a.
Cher Monsieur Ilham, vous serez d’accord avec moi qu’on apprécie une situation pas lorsqu’on est dans cette situation mais lorsqu’on est loin de cela. Après que je suis venu en Allemagne, j’essayais d’observer de loin beaucoup de chose, particulièrement les processus qui se déroulent en Azerbaïdjan. La première conclusion que je suis arrivé est la manque d’une certaine chose dans notre activité, pour pouvoir transmettre notre voix au monde. De temps à autre, j’ai compris que cette « manque » est dans notre consience de responsabilité devant la patrie, dans notre union. Faire fâce à une telle réalité, en tant qu’un azerbaïdjanais vivant à l’étranger, croyez moi était très difficile.
Enfin, un jour, un de mes proches m’a averti que très prochainement un site encyclopédique sur l’Azerbaïdjan sera ouvert. Franchement, je pensais au début que ce ne sera pas si efficace. Car je connaissais un ou deux sites faibles, incomplètes et insuffisant. Mais plus tard, quand j’ai su que ce site fonctionnera en 7 langues, je m’étais intéressé et attendu impatiemment l’ouverture du site. J’avais même envoyé cette information aux personnes que je connaissais.
L’ouverture du site www.azerbaijans.com était l’un des évènements marquants pour moi. J’ai été vraiment très content en voyant une telle large base d’informations en 7 langues sur notre pays. Croyez moi, je lisais chaque partie avec une faim infinie. Comme si tout d’un coup j’étais tombé au milieu de l’Azerbaïdjan.
Pendant plusieur jours, lire le site, regarder les photos et indiquer les informations intéressantes pour moi étaient ma tâche principale. Le fonctionnement du site en allemagne était une très belle occasion pour moi. Je parlais courageusement à tous les allemands sur l’Azerbaïdjan, sur sa culture, son art, son histoire, sa nature, ses intellectuels et ses succès. Comme si j’avais obtenu une énergie particulière, stimule et fanatisme. Croyez moi le site était devenu une vraie arme pour moi. Il y avait un reconfort au fond de mon coeur. Depuis plusieurs années, c’est maintenant que je me sens le fils d’une terre riche et ancienne. Enfin, après le placement de nos films, nos spectacles au site, après le fonctionnement de la télévision et radio en ligne, chaque soir je regarde aux films avec ma famille ou on écoute nos chansons. Les personnes qui sont loin de la patrie peuvent mieux comprendre les sentiments que je vis.
Monsieur Ilham, l’un des jours inoubliables pour moi était l’ouverture du site sur le Karabagh. Auparavant, j’avais des discussions et même des débats sur les réalités du Karabagh avec des amis de différentes nationalités vivant ici. Comme je n’avais pas des faits solides (surtout en allemand), je me sentais impuissant et cette situation m’énervait beaucoup. Enfin, grâce à vous, cette catastrophe aussi est terminée. Après l’ouverture de ce site, j’ai réussi à convaincre beaucoup de gens que le Karabagh est notre territoire éternel et historique.
Enfin, ce dernier, le site www.azerbaijanphoto.com provient de mon coeur. Voir et regarder avec ses propres yeux ne peut jamais remplacer lire sur l’Azerbaïdjan. Tout d’abord j’ai trouvé notre région, puis notre village sur le site. Comme cela fait très longtemps que je ne voyais pas ces lieux, croyez moi, tout mon corps tremblait de l’excitation. C’est intéressant, je me suis beaucoup ennuyé et j’ai réussi à calmer un peu mon envie en regardant les lieux chers. Pour être honnête, j’ai même été triste. Si vous saviez, ces photos où ont apporté mes rêves...
Cher Monsieur Ilham, mon but principale en partageant tous mes sentiments est à exprimer ma profonde gratitude à vous. Tant mieux que l’Azerbaïdjan a un enfant patriotique comme vous qui est fier avec son pays, son état, son peuple, sa culture et son histoire. Je pense que dans une telle situation, n’aimer ne suffit pas, il faut travailler dur tout en supportant ces peines. Comprenez moi bien, ce types de projets est beaucoup plus important pour nous, les azerbaïdjanais vivant en étranger que ceux qui vivent en Azerbaïdjan.
Cher Monsieur Ilham, peut-être que j’ai écrit largement, excusez-moi pour cela, mais cela faisait longtemps que je ne parlais avec personne. Je suis sûr qu’un jour l’Azerbaïdjan deviendra un état fort pouvant transmettre sa parole au monde. A ce moment-là, votre activité pour ces travaux obtiendra l’évaluation convenable et tout le monde vous appréciera. Je suis sûr que ce jour n’est pas très loin. Je vous remercie aussi au nom de ma famille. Ma fille, mon fils vous adorent. Vous avez une maison en Allemagne, si vous passez par là un jour. Merci beaucoup encore une fois.

Réponse: Cher Elman Alibayli,
Moi-même, je vous remercie profondement pour vos aimables et sincères paroles que vous m’aviez adressées.J’ai été très content que vous essayez de faire tout votre possible pour l’Azerbaidjan dans le pays où vous vivez comme un azerbaidjanais. En effet,faire connaissance et aimer notre pays à l'étranger doit toujours être la tâche principale. Dans ce cas, tous les Azerbaïdjanais du monde doivent s’unir et marcher ensemble. Encore une fois,je vous remercie et je souhaite des succès et solidarité à tous les Azéribadjanis.
Sincèrement,Ilham Abduyev.


Azad Piriyev (Bakou)

Cher monsieur Ilham, joyeux anniversaire! Je vous souhaite de la santé, du bonheur et des succès dans tous vos travaux et initiatives.


Kamil Aliev (Bakou)

Cher monsieur Ilham, je vous félicite à l’occasion de votre anniversaire. A tous les stades de votre travail créatif et utile, vous avez consacré votre connaissance, expérience et énergie aux intêrets de notre pays. Nous croyons que les futurs projets et les travaux que vous réaliserez soient aussi destinés à faire connaître notre pays. Sincèrement, Kamil Aliyev


Matanat (Bakou)

Monsieur Ilham, joyeux anniversaire. Je vous souhaite de la santé, du bonheur, de l'énergie inépuisable pour réaliser vos plans et des succès dans vos travaux.


Teimour Mousayev (Bakou)

Très cher monsieur Ilham. Acceptez mes meilleurs voeux à l’occasion de votre anniversaire. Vos efforts dans la direction de faire connaître Azerbaïdjan dans le monde est considérable. Grâce à votre travail utile et votre énergie créatrice notre pays est connu de très près. Je vous souhaite encore des succès dans vos travaux et attends patiemment vos nouveaux projets.


Azar Farajov (Bakou)

«Monsieur Ilham Abduyev. Aujourd’hui le 3 août est votre anniversaire. Je félicite vous et vos proches à l’occasion de ce beau jour. Vos bienveillances, vos projets réalisés (plus particulièrement les sites azerbaijans.com et garabagh.net qui ont été récemment donnés à l’utilisation) augmentent notre sympathie envers vous. On vous souhaite encore du succès dans votre travail. Sincèrement, Azar.»


Seljan (Turquie)

Monsieur Ilham. Je vous félicite sincèrement à l’occasion de votre anniversaire. Les projets que vous avez récemment réalisés attirent aussi mon attention comme tous les autres azerbaïdjanais. Tous nos compatriotes vivant, étudiant et travaillant à l’étranger font connaître notre pays dans le monde grâce à ces projets. On vous félicite au nom de nos parents, de nos amis. On vous souhaite beaucoup de succès dans votre travail. Que vous ne soyez jamais fatigué.


Osman Gahramanov (Bakou)

Cher monsieur Ilham. Je suis heureux de vous saluer dans ce jour de votre anniversaire. Je vous souhaite une longue vie et de la santé pour que vous réalisiez parfaitement tous vos travaux qui vous attendent.


Mubariz Aliyev (Bakou)

Cher monsieur Ilham. Je vous félicite sincèrement à l’occasion de votre anniversaire et vous souhaite des succès dans vos travaux. Je suis régulièrement votre site et trouve considérable les projets que vous réalisez. Sincèrement Mubariz Aliyev.


Gunel Isayeva (Bakou)

Bonjour monsieur Ilham. Joyeux anniversaire. Vous faites vraiment de grands travaux pour notre patrie, notre peuple. Que Dieu vous protège


[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18] [19]